ANNÉE 1969 (Part 2)

08.08.1969 « 9th National Jazz Pop & Blues Festival », Plumpton Racecourse, Plumpton, England

Des photos montrent qu'un caméraman était présent lors du set du groupe. Perdu jusqu'à nouvel ordre. 

On sait désormais qu'une équipe anglaise a filmé de larges parties du set du Bonzo Dog Doo Dah Band. Aucun rushes des autres groupes n'existent a priori. 

Some pictures show the presence of a Cameraman during the set of the band. We actually know an english team has shot log parts of the Bonzo Dog Doo Dah Band's set. No others band's sequences seems exist.

xx.09.1969 « Psychedelia  movie »

Source  :  « Psychedelia »
Source  :  « Psychedelia »

En 1969, l’étudiant en art Kevin Whitney filme en plan fixe 60 secondes de Syd Barrett pour son projet de film « Psychedelia » ou, à la fin de la séquence, il est embrassé par un homme. Ce film fut retrouvé en 2014 et vendu aux enchères. Une copie est présente dans le fonds BFI.  D’après Ian Moore, le tournage eu lieu début septembre, au retour de leur séjour à Formentera

On 1969, Kevin Whitney, then student in Art school, filmed some scenes for his student projet « Psychedelia »; among this shooting, there is 60 seconds of Syd Barrett, alone, face to cam. This reel was sold after auctions en 2014. One copy is in the BFI's archives .

Kevin Whitney:

« In 1968 (1969 in fact), I began making my film, Psychedelia. Syd was part of the scenario. Well, he was the scenario. Anybody that would agree I got to appear in the film, which was done at this basement on Old Church Street in Chelsea in a house owned by Antonia Chetwynd [regular visitors included Donald Cammell, David Bowie, Marc Bolan and Anita Pallenberg]. One day I went to Wetherby Mansions to pick up Syd. I was going to take him to the art school to this red and green painted studio I had in the annexe where I was making the film. On the way, Syd offered me half a Mandrax. It’s like a sleeping pill that makes you very randy. We took half each. Then we got to the art school and I realised my camera didn’t have a cassette in it and all the shops were closed. So I said we’d do it tomorrow in Old Church   Street. In the evening I called Duggie Fields [Syd's flatmate, still resident at Wetherby Mansions] to check Syd had got back okay and Duggie told me he’d gone to Ibiza. He had a passport with him and he’d just gone to the airport and taken a flight to Ibiza. When he got back we went to the basement and did the filming. I just had the camera with this psychedelic lighting. It was very amateur and everyone was very stoned. I’d sit people down and tell them to do whatever they wanted. Some took their tops off, some stared at the camera, talked, had a cup of tea… and I just filmed it because they were fabulous people. I filmed so many. In the scene I shot with Syd was Geoffrey Cleghorn, who was a friend of the Who and the Stones. I’d met him at art school in Ipswich and he’d followed when I moved to London and got involved in the whole scene. He’s an amazing guy. There was another chap called David Crowland. There’s a chap called Rupert [Webster], who was the very pretty boy in « If … » »

« News  », Uncut, June 2014.

21.09.1969 Het Kolpinghuis, Nijmegen, The Netherlands

Certains parlent d'un film pro de 10 minutes qui aurait été projeté au début des années 70. Difficile à dire même s'Il est vrai que sur les clichés du concert on peut distinguer une équipe de prise de vue.

22.09.1969 RTBF TV, Bruxelles, Belgique

Date présente sur beaucoup de listes d’apparitions télévisées du groupe mais douteuse étant donné le calendrier du groupe à cette époque. A very dubious entry in the TV appearance list.

xx.10.1969 « Meic Steven's Footage »

En  1969, le réalisateur de la BBC Gareth Wyn Jones approcha le chanteur  Meic Steven afin de réaliser un documentaire sur sa vie. Ce documentaire  s'inscrivait dans une série plus large de 5 épisodes portant sur la  scène folk de cette époque.  A  cette période, le chanteur était ami avec Syd Barrett qui apparaît dans  le film alors qu'il s'était rendu dans la ville d'origine de l'artiste à  Caerforiog. Le film de 8 bobines fut laissé en déshérence pendant un  moment avant qu'un autre réalisateur de la BBC ne monte le matériel et  extrait un portrait de 5 minutes qui ne sera diffusé qu'une fois. Après  investigation, il semble que la BBC possède encore l'ensemble du film;  il n'est pas sûr que des images de Syd s'y trouve néanmoins.

11.10.1969 « Internationales Essener Pop & Blues Festival 1969 », Grugahalle, Essen, Germany

Le  concert fut enregistré par la TV allemande et diffusé d’abord sur ARD 1 le 27 Décembre 1969 dans l'émission « Internationnal Pop en BluesFestival ». Un reportage concernant les coulisses du festival a été diffusé sur la WDR, dans les épisodes du 9 et du 14 Octobre 1969, de l'émission « Hier und Heute » (pas d'images du Floyd). Il a fallu attendre Décembre  2008 pour voir cette bande réapparaître grâce au travail de l'équipe de « Harvested » (label de bootleg désormais défunt). On peut y voir Careful with that Axe, Eugène et A Saucerful of Secrets dont aucune prise audio n'existait jusqu'à présent. Depuis, le concert complet en très haute qualité est ressorti en 2014. 

Enfin, Le 28 Mars 2016, la chaîne WRD a diffusé en HD l'édition 1969 et 1970 du festival pendant 4 heures. Cette diffusion a permis d'améliorer encore la qualité de la bande; malheureusement, pas d'images inédites supplémentaires du groupe ou des autres artistes. Présent sur le coffret « Pink Floyd - The early years 1965-1972 ».

The gig was recorded by the german TV and broadcasted one time only on ARD on 27th December 1969 for the TV show  « Internationnal Pop en BluesFestival ». Some additionals images were shown on WRD TV in the report called « Hier und Heute » (no more pictures of Pink Floyd nonetheless). In December 2008, the Harvested crew found finally this tape who was the source of the audio bootleg with Careful with that Axe, Eugène and A Saucerful of Secrets (no more titles were found). In 2014, a better copy was released inside the first circle of Floyd's fans. Since this date, the WRD channel has broadcasted the footage of the 1969 & 1970 edition. A HD upgrade but no unreleased footage was broadcasted (although it exists) .

Source : 2016 « WDR Rebroadcast »

19.10.1969 « Samedi et Compagnie », ORTF, Paris, France

On signale la présence du groupe lors de cette émission. Il semble que cela ne soit que la rediffusion d'un extrait  de l'émission « Dim, Dam, Dom » du 16 Juin ce que semble confirmer le « Melody Maker ». The presence of the group is reported for this program. It seems that this is only the re-broadcast of the show « Dim, Dam, Dom » (first broadcast, the 16 June) what seems to confirm the « Melody Maker ».

24.10.1969 « Festival Actuel », Mont-de-L’Enclus, Amougies, Belgique

Plusieurs films couleur intitulés « Amougies Music power » et « Amougies European Music Revolution » ont été réalisés par  Jérome Laperoussaz (disponible sà la  cinémathèque de Paris). 

Pendant quelques années, des extraits sont passé sur l'ORTF en noir et blanc en 1970. Il y a eu aussi des reportages de la part des  JT  français et belges. 

En dehors de ce qu’a filmé le réalisateur, « Gaumont-Pathé » a capté un extrait très bref (45 secondes) de Astronomy Dominé suivi d’une interview de Gilmour.  

Enfin, on trouve la trace d'un film dans le fonds de « British Pathé » (référence 3324.09) de courts extraits (2-3 secondes) du set du Floyd et de son éclairage.

On pensait qu'il n'existait aucun film du jam de Frank Zappa avec le Floyd sur Interstellar Overdrive bien qu'il a été bien été filmé.

A noter qu'un troisième film condensant les deux premiers a été produit en 1972 sous le nom de « European Music Revolution » mais il ne fut jamais exploité (présent dans les archives du Centre National de la Cinématographie). 

De larges extraits ont été diffusés lors des émissions suivantes: « Monsieur Cinema », le 30 Mai 1970 et « Point Chaud ». Au cours du Journal Télévisé de 13H sur l'ORTF, le 29 Mai 1970, puis dans 

« Nord Actualités » sur FR3 ce même jour. Dans« Point chaud», le 30 Mai 1970 et dans « Monsieur Cinéma », le 31 Mai 1970. Diffusion de 5 minute de« Music Power » le Dimanche 24 Septembre 1972 à 22h30. Enfin, dans « Point chaud » le 24 Août 1974 (rediffusion de Green is the Colour en couleur). 

Une projection privée eu lieu à Amsterdam en 1975/76. Un des invités enregistra sur un magnétophone Set the Controls … et fit circuler la bande (avec un son médiocre évidemment) parmi le cercle restreint des collectionneurs du Floyd. Plus récemment, des extraits ont été montrés dans l'émission de la RTBF « Les Pink Floyd en Belgique » le 28 Décembre 2015 .

Source : 24.08.1974 « Point chaud »: Green is the Colour (in ... Colour) .

Source : 15.01.1972 « Rock en Stock » : Set the Controls for the Heart of the Sun

Source : 30.05.1970 « Monsieur Cinéma »: Careful with that Axe, Eugène.

Source : 30.05.1970  « Point Chaud »: Green is the Colour (B&W).

Source : xx.10.1969 « GaumontPathé Archives »: Astronomy Dominé (B&W).

Source : 1969 « BritishPathé Archives » (B&W).

Source : 29.05.1970 « Journal Télévisé de l'ORTF » (B&W).

28.10.1969 « Midi Magazine », ORTF, Paris, France

Un court reportage sur le festival d'Amougies sans trace du Floyd néanmoins. A short report about the Amougies’ Festival without Floyd inside.

06.12.1969 « Afan Festival of Progressive Music », Afan Lido Indoor Sports Centre, Port Talbot, Wales

Une copie 8mm de ce concert existerait dans les mains de quelques traders. Cette bande fut retrouvée grâce à LordSnooty et Bernard White via une petite annonce dans le fanzine « Terrapin ». Cette bande contient Set the Controls for the Heart of the Sun. A Saucerful of Secrets du même show fut retrouvé quelques années plus tard.

A copy in 8mm of this concert would remains in the hands of some traders. This tape was unearthed by LordSnooty and Bernard White via an ad in « Terrapin ». The tape would contains Set the Controls for the Heart of the Sun. A Saucerful of Secrets from the same show would be found few years later.

07.12.1969 « L'invité du dimanche », ORTF TV, Paris, France

Contrairement à ce que l'on croit, les invités de cette émission n'étaient pas Pink Floyd mais Soft Machine. The actual guests were Soft Machine, not Pink Floyd.

RarePinkFloyd • Design by RmF • June 2019